Document sans nom

Joren Kobie à Paris pour un mois